Résumé

La région de la basse vallée du Tech et du piémont du massif des Albères, dans le département actuel des Pyrénées-Orientales, a été très tôt identifiée comme un district de production verrière de la fin du Moyen Âge. Les sources historiques et archéologiques catalanes, réinterrogées depuis une vingtaine d’années, ont permis de renouveler les connaissances sur cette activité, et de relever quelques originalités en regard du modèle méditerranéen proposé par D. Foy, caractérisé par des ateliers majoritairement itinérants et forestiers.

En Roussillon, l’installation durable de verriers à proximité immédiate des murs du bourg de Palau, à partir de la seconde moitié du XIVe siècle, apparaît suffisamment marquante pour transformer, quelques décennies plus tard, le nom de ce village en « Palau-du-Verre » (Palau-del-Vidre). La réussite de ce bourg verrier illustre, en filigrane, l’organisation socio-économique des ateliers, centrée autour des figures du maître-verrier, du propriétaire du four et du tender de vidre (revendeur de verre), déclinaison d’acteurs permettant de questionner les savoir-faire, les capitaux et le marché du verre.

En parallèle, la culture matérielle, au carrefour des archives, du mobilier archéologique et de l’iconographie, permet de questionner les modalités de consommation du verre. L’étude de la typologie de la vaisselle de verre utilisée pour déguster le vin fait apparaître, au sein de manières de table communes aux élites médiévales, des spécificités régionales. À la frontière des couronnes d’Aragon et de France, le Roussillon se place ainsi comme un observatoire idéal pour caractériser ces pratiques culturelles et leurs territoires d’influences respectifs.

Bibliographie

ALART (B.) – « L’ancienne industrie de la verrerie en Roussillon, » In : Bulletin de la Société Agricole, Scientifique et Littéraire des Pyrénées-Orientales, 1873, p. 307-322.

CAMIADE (M.), FONTAINE (D.) – Verreries et verriers catalans, l’Albera, Palau-del-Vidre, Perpignan, Perpignan, Sources, 2006, 182 p.

FONTAINE (D.) – « Les tenders de Perpignan et les verriers de l’Albera (XVIe-XVIIe siècles) », In : CAMIADE (M.) (dir.), L’Albera. Terre de passage, de mémoires et d’identités,Actes du colloque de Banyuls-sur-Mer, mai 2005, Perpignan, Presses Universitaires de Perpignan, 2006, p. 109-140.

FONTAINE (D.), MACH (J.) – « Conditions de création et organisation des ateliers de verriers en Roussillon (1350-1650) », In : PACTAT (I.), MUNIER (C.) (dir.), Le verre du VIIIe au XVIe siècle en Europe occidentale, Actes du VIIIe colloque international de l’Association Française pour l’Archéologie du Verre, Besançon, 5-7 décembre 2016, Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2020, p. 173-188.

FOY (D.) – Le verre médiéval et son artisanat en France méditerranéenne, Paris, CNRS éd., 1988, 468 p.

FOY (D.) – « Technologie, géographie, économie. Les ateliers de verriers primaires et secondaires en Occident. Esquisse d’une évolution de l’Antiquité au Moyen Âge », In : NENNA (M.-D.) (éd.), La route du verre, ateliers de verriers ateliers de verriers primaires et secondaires du second millénaire av. J.-C. au Moyen Âge, Travaux de la Maison de l’Orient méditerranéen, 33, Lyon, 1997-2000, p. 147-170.

FOY (D.), SENNEQUIER (G.) (dir.) – A Travers le Verre, du Moyen Age à la Renaissance, Catalogue d’exposition du Musée des Antiquités de Seine-Maritime, Rouen, 18 octobre 1989 – 28 février 1990, Rouen, Musées et Monuments départementaux de la Seine maritime, 1989, 454 p.

FUMANAL PAGÈS (M.À.) – « El transvasament de coneixement nord-sud : vidriers del Rosselló, Llenguadoc i Provença al sud dels Pirineus durant la primera meitat del segle XIV », In : Études Roussillonnaises, Tome XXVI, 2013-2014, p. 163-168.

LAGABRIELLE (S.) (dir.) – Le verre, un Moyen Âge inventif, Paris, Réunion des musées nationaux-Grand Palais, 2017, 240 p.

MACH (J.) – « Sur la table ou dans l’église, le verre dans les villes roussillonnaises de la fin du XIIIe siècle au XVIIe siècle », In : CATAFAU (A.), PASSARRIUS (O.) (dir.), Un Palais dans la Ville. Perpignan des rois de Majorque, Perpignan, Trabucaire, 2014, vol. 2, p. 345-386.

MACH (J.) – « L’artisanat verrier roussillonnais et ses indices déterminants (v. 1350 – 1700) », In : Archéo 66, Bulletin de l’AAPO, n° 33, 2018, p. 100-114.

PACTAT (I.), MUNIER (C.) (dir.) – Le verre du VIIIe au XVIe siècle en Europe occidentale, Actes du VIIIe colloque international de l’Association Française pour l’Archéologie du Verre, Besançon, 5-7 décembre 2016, Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2020, 348 p.

PHILIPPE (M.) – Naissance de la verrerie moderne, XIIe-XVIe siècles : aspects économiques, techniques et humains, Turnhout, Brepols, 1998, 462 p.

VERNA (C.) –  L’industrie au village. Essai de micro-histoire (Catalogne, Vallespir, XIVe et XVe siècles), Paris, Les Belles Lettres, 2017, 552 p.